Aller à la recherche

Mot-clé - loi-travail

Fil des billets

4. avril 2016 13:45

Communiqué FCPE Nationale

La FCPE condamne avec force les violences policières dont ont fait l’objet les élèves du lycée Bergson à Paris le 24 mars 2016.

Les lycéens manifestaient conformément à leur droit à la liberté d’expression et de manifestation et des parents FCPE étaient également présents à ce rassemblement pour les soutenir dans leur action citoyenne. Il est clair, au vu des images, que les représentants de la force publique ont outrepassé leurs prérogatives en faisant usage de la force sur un mineur.

Une enquête a été diligentée et la FCPE sera attentive aux suites données à cette affaire.

 

Voir le site FCPE du Lycée Bergson, les vidéos, les communiqués des parents...

 

9. mars 2016 13:03

Les parents avec les jeunes contre le projet de loi Travail

La FCPE appelle à la mobilisation contre le projet de loi Travail, ce mercredi 9 mars. Elle sera aux côtés des lycéens et étudiants qui manifesteront à Paris et en région.

La FCPE est fermement opposée au projet de loi Travail présenté par le gouvernement. Ce texte n’est pas à la hauteur des enjeux auxquels la société doit faire face. Quelles perspectives d’avenir et de travail offrons-nous aux jeunes ? Alors que le président de la République avait fait de la jeunesse sa priorité, ce texte lui propose la précarité comme seul horizon. Toutes les garanties collectives sont remises en cause, balayant d’un revers de main la possibilité de se réaliser en dehors de son travail. L’avenir qui se dessine n’est qu’inquiétude et angoisse. Ce projet ne promet qu’un monde caractérisé par un temps de travail allongé, des heures supplémentaires bien moins rémunérées, des licenciements abusifs alors que plus de 5 000 000 personnes sont aujourd’hui sans emploi… Ce n’est pas de cette société là que nous voulons mais de plus de solidarité.

La FCPE dénonce plus particulièrement les futurs droits des apprentis : l’article 6 propose de porter à 10 heures la durée de travail quotidienne (contre 8 auparavant) et à 40 heures la durée de travail hebdomadaire (contre 35 heures) lorsque les entreprises le sollicitent. Nous ne cessons de le rappeler : les apprentis sont des jeunes en formation, à ce titre, ils ne sauraient être des travailleurs comme les autres. A plus forte raison lorsqu’ils sont mineurs !

http://www.fcpe.asso.fr/index.php/actualites/item/1696-les-parents-avec-les-jeunes-contre-le-projet-de-loi-travail

Page top